Une belle campagne pour un café Joyeux à Bordeaux

C’est probablement à Bordeaux que le prochain Café Joyeux verra le jour : un coffee-shop dans la ligne de ceux de Paris et Rennes, entièrement tenu et géré par des personnes en situation de handicap mental ou cognitif et qui découvrent, pour la plupart, le monde du travail en cuisine, en salle ou en caisse. Un projet qui tient à cœur aux EDC puisqu’il sera partiellement financé par la dynamique de dons rendue possible par le nouveau dispositif « campagne » de la Fondation des EDC.

« C’est une première pour la Fondation, explique Henri Nijdam, son président-délégué, Il s’agit de renforcer la dynamique des dons : une fois le projet référencé et la campagne de promotion lancée, plus les dons fléchés sur la campagne augmentent, plus la Fondation est encline à abonder. Et avec un beau projet comme ce « Café Joyeux », ça marche fort ! »

Arnaud Chambriard, pilote du projet localement, l’a présenté lors de la journée de rentrée à tous les membres EDC de la région Aquitaine avec le soutien de Martin d’Avezac, président de région. Chaque membre a été invité à soutenir et accompagner le projet selon ses possibilités : contribution financière, bénévolat de compétences, prêt de main-d’œuvre et de matériel pour les travaux à venir... « Notre ambition était de toucher personnellement les membres au cœur en créant, par notre récit en assemblée, une réelle proximité entre eux et le projet » raconte Martin d’Avezac.

 A ce stade, quelques 35 000 € de promesses de dons sur les 600°000 € nécessaires à l’achat d’un fonds de commerce et à son aménagement sont d’ores et déjà parvenues en deux mois à la Fondation, qui a déjà décidé d’ajouter 15 000 euros.

« Nous avons été heureux de constater que ce projet touchait doublement les membres EDC : en tant que projet d’entreprenariat, mais aussi en tant que création orientée sur la fragilité et l’emploi », se réjouit Arnaud Chambriard. « En étant porté par la Campagne de la Fondation, le projet devient propriété du mouvement, et ainsi propriété de chacun de ses membres, c’est très stimulant pour les EDC Aquitaine », confirme Martin d’Avezac.

Mieux encore, pour Henri Nijdam, « ce nouveau dispositif permet aux membres du mouvement de prendre conscience que, grâce à la Fondation, en unissant nos forces, nous avons la capacité en tant qu’EDC de contribuer au bien commun ensemble, par des projets utiles de ce type ». Une belle synergie offerte par ce dispositif « campagne » !

Agnès Wuillaume pour Dirigeants Chrétiens N°94 – mars-avril 2019.

Café Joyeux 

Joyeux aide à redonner confiance et dignité à des personnes porteuses de handicap mental ou cognitif en leur offrant un travail en milieu ordinaire. Joyeux a ainsi ouvert 3 coffee-shops : Joyeux Opéra et Joyeux Choiseul à Paris, Joyeux Vasselot à Rennes. 100% des bénéfices sont directement réinvestis dans l’ouverture de nouveaux coffee-shops. Joyeux propose aussi une vente en ligne de café.
www.joyeux.fr 

 

A Pipriac, plus personne n’est inemployable !

Le 16 avril 2019

Qui a dit que le chômage longue durée était une …

Développer le goût d’entreprendre dans les écoles de la deuxième chance avec EPA

Le 2 avril 2019

Depuis 2017, la Fondation des EDC a développé un partenariat …

Se former autrement avec le Prado

Le 2 avril 2019

En 2018, la Fondation des EDC a choisi de soutenir …

La formation professionnelle : un enjeu clé pour la Fondation des EDC

Le 2 avril 2019

La formation professionnelle : un enjeu clé pour la Fondation des …