Archives pour la catégorie News

Prix Philibert Vrau de l’économie du bien commun 2022

Prix Philibert Vrau de l’économie du bien commun 2022

À vos agendas 📅

La 9ème édition du Prix Philibert Vrau de l’économie du bien commun se déroulera le jeudi 1er décembre 2022 au sein de la chapelle Saint-Joseph de l’Université Catholique de Lille comme l’année précédente.


Le lauréat de cette édition ? Un membre EDC (ou non) que vous aurez proposé au Jury !

Comment faire ?

En équipe EDC, vous réfléchissez ensemble pour identifier les futurs lauréats qui déploient un ou plusieurs principes de la pensée sociale chrétienne dans leur entreprise :

– Oeuvrer à la dignité de l’Homme;

– Développer l’universalité des biens;

– Créer les conditions de la solidarité dans l’entreprise;

– Pratiquer/Promouvoir la subsidiarité et la participation.

Vous pensez à des entrepreneurs, membre EDC ou non, susceptibles d’être lauréat de l’un des trois Prix : 

Le Prix Philibert Vrau de l’économie du bien commun

Le Prix du jeune dirigeant

Le Prix de l’économie sociale & solidaire

Pour vous guider, consultez la démarche

⏰ Vous avez jusqu’au 31 août pour remplir le formulaire et soumettre la ou les candidatures au Jury.

📅 En Octobre, le Jury se réunit pour sélectionner le lauréat de chacun des trois Prix.

🏆 Jeudi 1er décembre, vous participez à la soirée de remise du Prix Philibert Vrau de l’économie du bien commun dans la chapelle Saint-Joseph de l’Université Catholique de Lille.


Retour sur les lauréats de l’édition 2021

En 2021, Alexis NOLLET, Co-fondateur d’Ulterïa, a reçu le Prix Philibert Vrau de l’économie du bien commun, Augustin DESTREMAU, Directeur Général de StaffMe Academy, le Prix du jeune dirigeant et Jean-Yves DOISY, Directeur Général du Groupe Vitamine T, le Prix de l’économie sociale & solidaire (de gauche à droite).

👉 Pour revoir le témoignage des 3 lauréats 


Le Prix Philibert Vrau de l’économie du bien commun

Porté par la Fondation des EDC depuis 2014, le Prix Philibert Vrau de l’économie du bien commun récompense chaque année des entrepreneurs qui ont à cœur d’œuvrer pour le bien commun au sein de leurs entreprises, au travers de 3 Prix : le Prix Philibert Vrau de l’économie du bien commun, le Prix du jeune dirigeant et le Prix de l’économie sociale & solidaire.

🎯 Son objectif ? Être un outil de conversion, qui encourage, permette de témoigner, et fasse rayonner la figure de Philibert Vrau, entrepreneur lillois dans le textile, pionnier dans la mise en œuvre de la pensée sociale chrétienne en entreprise.

 

Les ambassadeurs de la Fondation des EDC

Les ambassadeurs de la Fondation des EDC

Au sein de la Fondation des EDC, les ambassadeurs et ambassadrices sont des entrepreneurs ou dirigeants, membres du Mouvement des EDC, et présents sur l’ensemble du territoire national et international.

Le réseau des ambassadeurs permet de :

👉 Faire rayonner la Fondation des EDC en région ;

👉 Identifier les donateurs potentiels ;

👉 Être un relais local auprès de personnes de bonne volonté en vue de soutenir les projets sélectionnés par la Fondation des EDC.

Tour d’horizon des ambassadeurs présents en région 🌍

  • Fabrice BUZON – Alsace
  • François-Xavier PINON – Aquitaine
  • Dominique FERNIER – Auvergne Rhône-Alpes
  • Jacques PERRIER – Bourgogne Franche-Comté
  • Hortense TROUPEAU – Île-de-France Ouest
  • Philippe POZZI – International & Outre-Mer
  • Isabelle SAGON – Midi-Pyrénées
  • Anne-France BONTE – Nord Pas-de-Calais
  • Stéphane RANGER – Normandie
  • Humbert DE MONTS – Picardie
  • Dominique BARRACO-ROCAFULL – Poitou-Charentes Limousin

Pour soutenir la Fondation des EDC

Pour soutenir la Fondation des EDC

Aujourd’hui, grâce à vous, ce sont 500 jeunes dont la vie est transformée, les talents révélés, qui retrouvent fierté et dignité dans leur quotidien ainsi qu’un projet professionnel à leur mesure.

Grâce à vos dons en 2021, la Fondation des EDC a pu soutenir 10 projets pour former des jeunes précaires, des personnes fragiles ou en situation de handicap, au savoir-être et au savoir-faire pour qu’ils reprennent leur vie en main et apprennent un métier débouchant sur un emploi.

Le cumul de vos contributions individuelles permet à la Fondation des EDC d’amplifier votre élan de générosité et de financer des projets de 8 000 € à 30 000 €, pour un montant total de 130 000 €.

École de Production Industrielle de Couture et Confection (Roubaix)

« L’EPICC, ce n’est pas qu’une école. C’est un environnement nouveau et formateur qui permet de retrouver de la motivation pour se lever le matin. C’est un cadre avec des petites promotions et une ambiance familiale, propice à l’apprentissage » souligne Christina, 17 ans, élève de l’École de Production Industrielle de Couture et de Confection (EPICC) de Roubaix.

Clubhouse (Lyon)

« Le programme Youth du Clubhouse m’a permis de prendre confiance en moi grâce au lien avec les autres. Sans oublier qu’il m’a fait prendre conscience de mes capacités à travers la cogestion. J’ai pu reprendre mes études en licence MIASHS », témoigne Nathan, 19 ans, membre du Clubhouse Lyon.

Compter sur demain (Paris)

« J’ai traversé beaucoup de choses difficiles dans ma vie. Aujourd’hui, si je suis en Master 1, c’est en grande partie grâce au projet Bourses Rêves d’Avenir. Cette aide financière et les contacts fréquents avec Compter sur demain m’ont à la fois permis de peaufiner mon projet professionnel mais aussi de croire en moi, en mes capacités et en mon avenir » indique Mathis, 20 ans, bénéficiaire de l’une des 6 bourses Rêve d’Avenir portées par l’association Compter sur demain et financées par la Fondation des EDC.

En 2022, la Fondation des EDC a pour ambition d’intensifier ses actions en faveur de l’économie du bien commun. Elle souhaite financer 15 projets qui permettront à 700 jeunes précaires et personnes fragiles de retrouver une dynamique de vie à travers l’apprentissage d’un métier ou la formation au savoir-être et au savoir-faire en vue d’acquérir des compétences et des valeurs humaines qui en feront les futurs collaborateurs autonomes et responsables de nos entreprises. L’enveloppe globale pour permettre à la Fondation des EDC d’agir concrètement auprès des associations locales et des initiatives régionales s’élève à 200 000 €.

Vos déductions fiscales

Le calendrier fiscal 2022

🚨 Il vous reste encore quelques jours pour vos déclarations de revenus, référez-vous au calendrier ci-dessous et saisissez l’occasion 😉

Pour plus d’informations sur nos projets, sur nos actions ou sur les échéances fiscales à venir : donateurs@fondation-edc.org

Nous avons plus que jamais besoin de votre soutien pour mener à bien ces actions !

La Fondation des EDC soutient le programme « Youth » du Clubhouse Lyon

La Fondation des EDC soutient le programme « Youth » du Clubhouse Lyon

La Fondation des EDC soutient le programme « Youth » du Clubhouse Lyon. Le programme « Youth » a pour objet d’accompagner sur une période de 3 ans, 15 jeunes adultes de 18 à 35 ans en vue de leur rétablissement et leur réinsertion dans la vie active avec un parcours plus adapté à leur situation.

La clé d’une bonne insertion est d’accompagner les personnes le plus tôt possible dès la reconnaissance de leur pathologie. Ainsi, 1 membre sur 3 reprend une activité (bénévole, stage, emploi) après trois ans de présence dans un clubhouse et la moitié d’entre eux obtiennent un CDD ou un CDI.

La méthode Clubhouse est présentée comme une passerelle entre l’hôpital et la vie active pour les personnes vivant avec un trouble psychique. Les clubhouses, cogérés par des membres et un staff permettent à ces personnes de se rencontrer et de participer à des activités d’insertion selon le principe du faire ensemble. Les membres participent à toutes les tâches de la vie du clubhouse (organisation des activités, préparation des repas, nettoyage des locaux, mais aussi accueil des visiteurs, comptabilité, l’administration, communication interne, projets ponctuels, l’événementiel, …).

Le programme « Youth » répond à la mission de la Fondation des EDC de soutenir la formation au savoir-être des jeunes et l’accompagnement à la création d’emplois pour les personnes fragiles.

La Fondation des EDC soutient la création de l’Ecole de Production Industrielle de Couture et Confection (EPICC) de Roubaix

La Fondation des EDC soutient la création de l’Ecole de Production Industrielle de Couture et Confection (EPICC) de Roubaix

La Fondation des EDC soutient la création de l’ Ecole de Production Industrielle de Couture et Confection (EPICC) de Roubaix. Ouverte en octobre 2021, l’EPICC accompagne et forme des jeunes qui rencontrent des difficultés scolaires et/ou sociales en leur offrant un soutien éducatif et social au travers de l’enseignement des métiers du textile et de la confection.

Basée selon le principe du « Faire pour apprendre » des Ecoles de Production, l’EPICC propose à des jeunes de 15 à 18 ans de se former aux métiers de la confection textile dans les conditions réelles de production. Cette méthode d’apprentissage représente pour les jeunes une rampe de lancement vers une insertion sociale et professionnelle durable.

Un projet d’envergure qui rejoint la mission de la Fondation des EDC dans la formation au savoir-être et au savoir-faire auprès de ces jeunes qui seront les collaborateurs des entreprises de demain.

La Fondation des EDC et Massajobs main dans la main pour le bien commun !

La Fondation des EDC et Massajobs main dans la main pour le bien commun !

La Fondation des EDC soutient l’accompagnement de 15 jeunes par le biais de programmes de coaching spécialement créés par Massajobs.

Implanté au cœur de la cité des Lauriers (13013) et du quartier de la Belle de Mai (13003), Massajobs a pour mission de créer la rencontre entre candidats motivés et entreprises locales en recherche de talents. L’association propose des formations au savoir-être et des programmes d’accompagnement à la recherche d’emploi pour permettre aux personnes en difficulté de se projeter dans un avenir professionnel.

Après avoir participé au financement de l’étude d’impact (2021), la Fondation des EDC renouvelle son soutien à Massajobs et agit concrètement pour accélérer l’économie au service du bien commun, à travers la formation au savoir-être des personnes éloignées de l’emploi.

La Fondation des EDC et le Wake up Café : on ne change pas une équipe qui gagne ! 🏆

La Fondation des EDC et le Wake up Café : on ne change pas une équipe qui gagne ! 🏆

Après le soutien du programme Re-insert en 2019, Le Wake up Café a de nouveau sollicité la Fondation des EDC pour financer le développement  du restaurant « La Table de Wu ». Ce restaurant associatif et solidaire  permet aux « wakeurs » (les sortants de prison ayant décidé de prendre un nouveau départ) de bénéficier d’un emploi-tremplin couplé à une formation en continue dans le secteur en tension qu’est celui de la restauration.

Un projet soutenu par la Fondation des EDC, marquée par l’engagement et le dynamisme des équipes du Wake up Café et de la Table de Wu sur le soutien à la formation au savoir-faire et au savoir-être des jeunes. Un projet qui est au cœur de la mission de la Fondation d’accélérer l’économie au service du bien commun au bénéfice des personnes éloignées de l’emploi.

Crédits photos 📸 quailiberte.fr

La Fondation des EDC et Bon à Manger, ensemble mettent les petits plats dans les grands 🍽

La Fondation des EDC et Bon à Manger, ensemble mettent les petits plats dans les grands 🍽

Fondée par Simon DUFOUR-EMMANUEL (EDC), BAMe développe une offre de restauration en entreprise, au service de l’inclusion et du bien-manger. Elle commercialise une offre de restauration pratique, saine et responsable, principalement à destination des entreprises.

Son objectif ? 🎯 Accompagner des personnes éloignées de l’emploi, notamment des jeunes issus de quartiers prioritaires, vers un travail durable dans les métiers de la restauration, de la logistique et de la vente.

Ce projet propose des parcours d’insertion de 2 ans maximum alliant accompagnement professionnel (savoir-faire et savoir-être) et social (aide à la mobilité, recherche de logement…).

En soutenant BAMe dans sa phase d’amorçage, la Fondation des EDC concrétise sa mission au service de la création d’emploi pour les personnes qui en sont le plus éloignées.

Crédits photos 📸 bame.fr

La Fondation des EDC renouvelle son soutien à l’Association Forézienne des Écoles de Production (AFEP) de Saint-Etienne.

La Fondation des EDC renouvelle son soutien à l’Association Forézienne des Écoles de Production (AFEP) de Saint-Etienne.

Afin de faire face à l’importante demande industrielle et forte de son succès pour former et insérer des jeunes sur des métiers en tension, l’Association Forézienne des Écoles de Production (AFEP) de Saint-Etienne renforce l’équipement pédagogique destiné à l’apprentissage de l’usinage dans sa section de Mécanique Générale.

À travers une formation qualifiante, basée sur une pédagogie du « Faire pour apprendre », les jeunes de 15 à 18 ans apprennent un métier en fabriquant des produits ou en proposant des services qui répondent à des commandes réelles de clients.

Une finalité qui répond pleinement à la mission de la Fondation d’accélérer l’économie du bien commun à travers le soutien de formation au savoir-être et au savoir-faire auprès des jeunes, futurs collaborateurs autonomes et responsables de nos entreprises.

Pour mémoire, en 2016, la Fondation des EDC avait soutenu l’AFEP dans sa phase d’amorçage liée à la création de la section Textiles Techniques et Médicaux.

Crédits photos 📸 www.afep.org

Au Poisson Volant : la nouvelle poissonnerie solidaire à Courbevoie

Au Poisson Volant : la nouvelle poissonnerie solidaire à Courbevoie

Résultat d’une collaboration fructueuse entre Thomas Bergasse, fondateur de la poissonnerie solidaire Au Poisson Volant, et Nicolas Jourdier, son associé, le commerce a ouvert ses portes à Courbevoie, le 1er février 2022.

Nicolas Jourdier a toujours été sensible à la problématique de l’emploi des jeunes et du chômage chez les plus de 55 ans et pour lesquels il a crée des entreprises d’insertion via l’Association Pour l’Emploi Social (APES). Soucieux de la cause des jeunes, son action marque sa volonté de vouloir apporter une solution concrète à ces personnes éloignées de l’emploi et motivées pour apprendre.

Animé par la même volonté, Thibaud Bergasse s’est associé avec Nicolas Jourdier pour créer la poissonnerie solidaire Au Poisson Volant.

L’objectif de la poissonnerie solidaire Au Poisson Volant ? Former des jeunes éloignés de l’emploi à un métier dans la poissonnerie, secteur en tension, et leur ouvrir un horizon favorable vers un travail certes exigeant mais stable. Recruté sur la base de leur motivation, les jeunes signent un CDD et l’équipe de bénévoles d’APES les accompagne après leur formation chez Au Poisson Volant pour trouver un emploi dans l’une des 2500 poissonneries que compte la France. Au total, ce sont 8 à 9 personnes qui seront employées au sein de la poissonnerie pour un cycle de 18 mois environ, avant de voler de leurs propres ailes !

Ce projet est soutenu par la Fondation des EDC, dans le cadre de sa mission pour diffuser l’économie du bien commun, notamment en faveur de la création d’emplois pour les personnes qui en sont éloignées.